13/10/2007

article de presse

 

 

Sébastien Morgan, Le Soir Hors série, La collection des villages de Bruxelles/Molenbeek, Bruxelles, Juin 2007 

  Frieda, Michel et la Cobalt International Gallery  "Yen a qui font du foot ou du karaoké comme hobby, moi j'expose de belles choses et j'essaie de pousser les jeunes artistes..." C'est de cette manière que Michel Fierlafijn nous accueille dans son bel espace de 180 M2 en plein coeur de Molenbeek.  L'homme a le regard franc, le sourire jovial, le courant passe immédiatement. "Ma femme, Frieda, et moi-même avons toujours baigné dans l'art. Ma mère peignait, sa mère peignait, on a toujours fait les marchés et on collectionnait les oeuvres des "petits" artistes. Mais ça nous faisait mal au coeur de voir que des artistes de talent n'avaient jamais les moyens d'exposer quelque part" Et c'est vrai que pour organiser une exposition, il faut investir parfois plusieurs milliers d'euros pour le cocktail et les invitations, sans compter qu'il faut posséder son propre fichier de gens à inviter. "Ici, l'artiste ne se soucie de rien, pour le prix forfaitaire de 1.200 euros, on organise tout, cocktail, invitation, j'ai un fichier de plus de 2.000 noms. Bien sûr, très peu d'artistes ont les moyens de sortir 1.200 euros. C'est pourquoi, on organise des expositions groupées et ils se divisent le prix à parts égales. On peut accrocher 80 tableaux de taille moyenne, alors, il y a la place pour trois ou quatre artistes facile." Avec ce prix, Michel et Frieda ont juste de quoi rembourser le loyer et leurs frais. Bien sûr, le couple est exigeant sur la qualité.  "Cela nous brise le coeur, mais on se doit d'être exigeant. Beaucoup de galéristes bien cotés viennent à nos vernissages à la recherche de la perle de demain. C'est un peu ça aussi le but, être un tremplin pour les jeunes." Le couple a beaucoup d'égards pour ses artistes. Une fois qu'on a décidé avec combien de personnes on voulait exposer, Michel présente les futurs partenaires d'exposition les uns aux autres. Si le courant passe, c'est parti, sinon Michel trouvera d'autres partenaires. "En plus, je ne prends aucune commission sur les ventes, je ne fais pas ça pour l'argent, je fais ça pour le plaisir. Parce que quand il y a une expo, je profite des tableau pendant un mois, ça vaut tous les paiements !'  S.Morgan  Cobalt International Gallery Rue Vandernoot, 23 B/2 1080 Bruxelles

02/772.08.27 www.cobaltgallery.be

DSC00271

00:09 Écrit par cobalt dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.